Uncategorized

USA | Le reporter qui les faisait suer | Main courante

DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

USA | Le reporter qui les faisait suer

Il se défend d’avoir voulu écrire ses mémoires. Ils viennent pourtant de paraître en anglais sous le titre Reporter, a Memoir.
Né en 1937 dans une modeste famille juive du South Side de Chicago, Seymour Hersh, Sy de son petit nom, avoue n’avoir rien à raconter sur lui-même ou sur sa famille, alors que le talent de reporter révélé par l’enquête sur le massacre de My Lai pendant la guerre du Vietnam lui a valu le prix Pulitzer. Pour reprendre les termes du New York Times, il a – une vie durant – fait transpirer les puissants de son pays. En 1974, ses enquêtes avaient contraint le chef de la CIA à donner sa démission. Que ce soit sur les circonstances de la mort de Ben Laden, sur la torture dans la prison d’Abou Ghraib, les accusations d’utilisation du gaz…

View original post 384 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: