Uncategorized

El alazán (L’alezan) – coco Magnanville

DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

El alazán (L’alezan)

Publié le 8 Juillet 2018

Par Antoine van Dyck — Catalogue of the Exhibition Van Dyck 1599 – 1641 : Koninklijk Museum voor Schone Kunsten, Antwerp, 15 May – 15 August 1999; Royal Academy of Arts, London, 11 September – 10 December 1999, London : Royal Academy Publications, 1999. ISBN 9780847821969, Domaine public,https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10806362

L’ALEZAN

Comme un ruban de feu
Galopant, galopant,
Crin de cheval en flammes
Mon alezan, je te nomme.

Je grimpe à la sierra avec la lune
Je traverse les vallées enneigées
Cent chemins que nous avons parcourus
Mon alezan, je te nomme.

Nœud sombre de nuage
Je t’attache près du ravin,
Pourquoi tu ne l’as pas vu ?
Quelle étoile cherchais-tu ?

Au fond de l’abîme
Pas une voix pour le nommer,
Tout seul, il était en train de mourir
Mon cheval, mon cheval.

Sur une fourche à élaguer
Il y a une…

View original post 345 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s