Uncategorized

FUK US … 2 – LA CHUTE – LAPSUS

16 Avril 2018 , Rédigé par Patrick REYMONDPublié dans #Energie

Pour détruire la Syrie, il existe bien mieux que les missiles.
Oui, bien mieux, et qui a fait mieux que les occidentaux, pourtant pas avares d’armes en tous genres à déverser sur le pays, et de têtes brûlées à y envoyer.

Ce moyen, c’est le plafonnement des ressources énergétiques, joint à des mauvaises récoltes et à la flambée des prix de l’alimentation…

” la Syrie, comme les autres nations récentes du Moyen-Orient, a pu augmenter énormément sa population après l’avènement de la Seconde Guerre mondiale en raison de sa richesse pétrolière (maintenant presque disparue en Syrie) et d’autres aspects de la modernité comme les céréales bon marché pour nourrir tous les nouveaux venus. ”

Le problème syrien sera intact, à savoir l’évaporation de sa richesse pétrolière.

Pour ne pas faire honneur à un zouave que je ne citerais pas, les horloges arrêtés, deux fois, donnent la bonne heure chaque jour.

Les occidentaux affamés d’énergie veulent le gaz du golfe. Le problème du moyen orient, c’est que, désormais, c’est très peuplé, et peut remplacer en partie le pétrole. Il est clair pour moi que tous ces pays feront comme l’Iran, qui consomme la totalité de la production de South Pars (le 1/3 du gisement, le reste étant north dome, qatari), que l’Arabie, et ses voisins, (une centaine de millions d’habitants), sont capables d’avaler le reste, sans laisser quoi que ce soit aux occidentaux… Si cela passe par la Turquie, il ne restera plus grand chose pour les autres…

A relier avec 2 articles intéressants de Gail Tverberg. Elle part sur 2 paramètres : le prix de l’énergie, celui du crédit, et les dépenses destinées au reste. Mais le prix du reste, c’est aussi, largement du crédit, et si l’on va plus loin, de l’énergie. Les maisons des années 1960 étaient grandes et spacieuses, parce que l’énergie serait abondante et bon marché, pour toujours, mais aussi parce que les matériaux de constructions étaient bon marché…

Quelque chose doit “céder”, quand la consommation d’énergie par personne est insuffisante”…

Et si c’était la dette qui cédait ? En attendant, l’Europe est mal partie, avec ses gisements épuisés, son fournisseur avec qui elle se brouille, et l’absence d’alternative…

 

Source: FUK US … 2 – LA CHUTE – LAPSUS

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s