Uncategorized

Russie politique

 L’ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!
mercredi 11 avril 2018

Les Etats-Unis iront-ils jusqu’à la guerre en Syrie, ouvrant la voie à un conflit mondial?

Le conflit hybride syrien risque dangereusement de se “traditionnaliser”. Trump s’est donné jusqu’à ce soir pour annoncer sa décision d’une intervention militaire de grande ampleur en Syrie, avec le soutien particulièrement actif de la France. La présence russe au sol permettra-t-elle de calmer les ardeurs guerrières de nos politiciens en mal de grandeur? Espérons.

mardi 10 avril 201

Surkov: le destin de la Russie, la solitude n’est pas l’isolement

La radicalisation du comportement de l’Occident face à la Russie, l’attitude de rejet constant et répété, le complexe de supériorité, semblent avoir épuisé l’incroyable patience du pays. Prenant conscience d’un état de choses qui ne va pas s’améliorer, tirant les leçons du passé, la Russie est en train de construire sa propre voie pour l’avenir. Le tournant de 2014 a décomplexé la Russie, l’hystérie que nous vivons aujourd’hui lui a définitivement ôté toute illusion quant à ses “partenaires”. Ni Occidentale, ni Orientale, un peu des deux, il est temps qu’elle devienne elle-même. Vladislav Surkov, conseiller du Président Poutine, notamment en charge de l’Ukraine, esprit brillant et surprenant, a publié sa vision de l’avenir du pays dans la revue La Russie dans la politique globale. En voici une présentation: la solitude qui va toucher la Russie pour une très longue période n’est pas de l’isolement. C’est le résultat d’un choix supérieur et conscient, celui de l’indépendance.

lundi 9 avril 2018

Le massacre de Douma : le dernier espoir pour la coalition américaine de ne pas perdre la Syrie

La Syrie est quasiment libérée des groupes terroristes et extrémistes soutenus par la coalition américaine, une réunion des chefs d’Etat russe, iranien et turc prépare la paix, la Ghouta est libre à 95% et les terroristes quittent les lieux avec leur famille, les derniers ont passé un accord. C’est à ce moment plus que délicat pour la coalition américaine que soudain, sans aucune raison, une attaque chimique est soi-disant perpétrée le 7 avril dans Douma, encore gouverné par les terroristes pro-occidentaux. Quel intérêt pour Assad? Aucun. Mais toute la communauté internationale le condamne pour cette “possible” attaque. La machine est relancée. La Russie est aussi coupable. C’est le combat de la dernière chance avant l’échec total américain. Jusqu’où seront-ils prêts à aller pour sauver leurs intérêts? Leur peau?

samedi 7 avril 2018

L’opération “Cousine” peut désamorcer l’affaire Skripal

Les miracles s’enchaînent et se ressemblent, période oblige. Pour la Pâques catholique nous avons eu droit au réveil de la fille Skripal, qui se porte vraiment à merveille et déclare que son père va bien et se “repose”. Et nous qui les croyons presque morts … Mais lui aussi revient de l’au-delà, cette fois-ci pour la Pâques orthodoxe. Décidément, Dieu équilibre ses miracles. Toutefois, remettons les choses dans l’ordre, les Anglais n’ont pas de leur plein gré grillés leurs “victimes”, ils ont dû trouver une réponse à une cousine envahissante. Ou comment la Russie, elle, a réveillé Victoria. Un petit roman d’espionnage comme on les aime.

jeudi 5 avril 2018

Affaire Skripal: Les leçons à tirer de la réunion de l’OIAC

La réunion de l’OIAC hier n’a produit aucune surprise. L’organisation a soutenu majoritairement la Grande-Bretagne et évidemment refusé à la Russie de participer à l’enquête. La position défensive légaliste de la Russie sur la scène internationale nie une réalité fondamentale: les organisations internationales sont un lieu de combat. Elle ne pourra y trouver ni la vérité, ni la reconnaissance. Il est temps de tirer les leçons de l’affaire Skripal et de cesser de se battre contre le moulin à vent de l’absurde pour aborder le véritable combat.

mercredi 4 avril 2018

Affaire Skripal: Attention, le porridge brûle!

Décidément, cette farce de mauvais goût qu’est l’affaire Skripal marquera les manuels de relations internationales, comme l’évènement caractéristique de la décadence de la diplomatie européenne. Alors que la Russie a demandé la réunion de l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) aujourd’hui, le comportement de la Grande-Bretagne, qui fait de plus en plus penser à un mauvais épisode de Benny Hill, botte en touche la réunion la concernant. Il n’y a donc aucune preuve à présenter? Mais y a-t-il seulement eu empoisonnement?

mardi 3 avril 2018

Trump invite Poutine à une rencontre bilatérale à Washington: vers une sortie de crise?

Le 20 mars, le président américain D. Trump téléphone à son homologue russe V. Poutine pour le féliciter de sa réélection, contrairement aux instructions reçues de son Administration. A cette occasion, il l’invite pour une rencontre en tête à tête à Washington. Certes, c’était avant. Avant Skripal. Mais la Maison-Blanche vient de confirmer l’invitation. Comment expliquer cette démarche en pleine hystérie internationale? A ce rythme-là, Boris Johnson aura beaucoup de temps pour jouer au laser.

Source: Russie politique

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s