Uncategorized

» Questions de la Russie adressées au Royaume-Uni et à la France concernant l’affaire Skripal

5
Avr
2018

Questions de la Russie adressées au Royaume-Uni et à la France concernant l’affaire Skripal

Source : Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie, 31-03-2018

Samedi 31 mars, l’Ambassade russe à Londres a envoyé au Ministère britannique des Affaires étrangères une note contenant une liste des questions adressées au Royaume-Uni concernant l’affaire Skripal montée de toutes pièces contre la Russie :

1. Pourquoi a-t-on privé la Russie du droit à l’accès consulaire aux deux citoyens russes, victimes d’une attaque sur le territoire britannique ?

2. Quels antidotes et sous quelle forme concrète ont été administrés aux victimes? Pourquoi les médecins britanniques possédaient-ils ces antidotes sur les lieux de l’incident ?

3. Pour quelle raison la France a été impliquée dans la coopération technique dans le cadre de l’enquête sur l’incident touchant aux citoyens russes ?

4. Est-ce que le Royaume-Uni a informé l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques de l’implication de la France dans l’enquête sur l’incident de Salisbury ?

5. Qu’est-ce que la France a à voir avec l’incident touchant à deux citoyens russes sur le territoire britannique ?

6. Quelles normes du code de procédure britannique permettent d’impliquer un État étranger dans une enquête intérieure ?

7. Quelles preuves ont été transmises à la France pour l’analyse et l’organisation de sa propre enquête ?

8. Les experts français ont-ils assisté au prélèvement des échantillons biologiques de Sergueï et Ioulia Skripal ?

9. Les experts français ont-ils analysé les échantillons biologiques de Sergueï et Ioulia Skripal et dans quels laboratoires ?

10. Est-ce que le Royaume-Uni possède déjà des documents relatifs à l’enquête menée par la France ?

11. A-t-on transmis les résultats de l’enquête française au Secrétariat technique de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques ?

12. Sur la base de quels indices (marqueurs) a été établie “l’origine russe” de la substance utilisée à Salisbury ?

13. Le Royaume-Uni a-t-il des échantillons de contrôle de la substance toxique de combat que les responsables britanniques appellent “Novitchok” ?

14. A-t-on élaboré au Royaume-Uni des échantillons de la substance toxique de combat du type “Novitchok” (selon les termes britanniques) ou ses équivalents ?

Source : Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie, 31-03-2018


Questions de la Russie adressées à la France concernant l’affaire Skripal montée de toutes pièces par le Royaume-Uni contre la Russie

Source : Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie, 31-03-2018

Samedi 31 mars, l’Ambassade russe à Paris a envoyé au Ministère français des Affaires étrangères une note contenant une liste des questions adressées à la France concernant l’affaire Skripal montée de toutes pièces contre la Russie :

1. Pour quelle raison la France a été impliquée dans la coopération technique dans le cadre de l’enquête britannique sur l’incident de Salisbury ?

2. La France a-t-elle envoyé à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques une notification officielle concernant son implication dans l’enquête sur l’incident de Salisbury ?

3. Quelles preuves ont été transmises par le Royaume-Uni à la France dans le cadre de leur coopération technique ?

4. Les experts français ont-ils assisté au prélèvement des échantillons biologiques de Sergueï et Ioulia Skripal ?

5. Les experts français ont-ils analysé les échantillons biologiques de Sergueï et Ioulia Skripal? Si oui, dans quels laboratoires ?

6. Sur la base de quels indices les experts français ont-ils établi l’utilisation de la substance toxique de combat du type “Novitchok” (selon les termes britanniques) ou de ses équivalents ?

7. Quelle est l’expertise de la France dans le domaine de l’analyse des substances toxiques de combat de ce type ou de ses équivalents ?

8. Sur la base de quels indices (marqueurs) les experts français ont-ils établi “l’origine russe” de la substance utilisée à Salisbury ?

9. La France a-t-elle des échantillons de contrôle de la substance toxique de combat “Novitchok” (selon les termes britanniques) ou de ses équivalents ?

10. A-t-on élaboré en France des échantillons de la substance toxique de combat de ce type ou de ses équivalents? Si oui, pour quelles raisons ?

Source : Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie, 31-03-2018

Nous vous proposons cet article afin d’élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s’arrête aux propos que nous reportons ici. Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l’auteur aurait pu tenir par ailleurs – et encore moins par ceux qu’il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l’auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

47 réponses à Questions de la Russie adressées au Royaume-Uni et à la France concernant l’affaire Skripal

Commentaires recommandés

EugeneLe 05 avril 2018 à 08h11

ETTTTT…. Aucune trace de ces questions dans la presse française..

Seule la France (en dehors de l UK) a reçu des questions, ce qui implique que le rôle de nos services est plus important que l’on ne le croit dans l’affaire Skripal.

Pour moi c’est quand même une surprise, car je n’ai vu aucun article impliquant la France dans l analyse des “preuves”…Les Russes doivent savoir quelque chose..

  1. DizalchLe 05 avril 2018 à 06h53

    Afficher/Masquer

    Intéressantes questions en effet, qui méritent des réponses “factuelles”… au risque de se voir qualifié d’artisans de propagande de guerre… voir de haute trahison.

    On pourrait leur demander de répondre au responsable de l’OIAC en personne, qui nie détenir la preuve que ce soit la Russie qui ait fabriqué le Novichok utilisé (1) (2);

    On pourrait aussi demander au UK de démettre de ses fonctions B. Johnson qui a menti, tout comme Powell à l’époque…(3);

    Et que dire du traitement msm chez nous?… poursuivant leurs biais de présentation même après les faits ci-dessus (3) (en fin d’art.)

    (1) https://twitter.com/SkyNews/status/981190172925616128/video/1
    (2) https://www.zerohedge.com/news/2018-04-03/uk-authorities-unable-prove-novichok-nerve-agent-came-russia
    (3) http://www.liberation.fr/planete/2018/04/05/affaire-skripal-apres-l-oiac-la-russie-porte-le-dossier-devant-le-conseil-de-securite_1641135

Source: » Questions de la Russie adressées au Royaume-Uni et à la France concernant l’affaire Skripal

1 thought on “» Questions de la Russie adressées au Royaume-Uni et à la France concernant l’affaire Skripal”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: